Vinaora Nivo SliderVinaora Nivo Slider

U Giru di Tumbonu

Vue aérienne du Giru di Tumbonu

Vous pouvez visualiser le parcours dans Open Runner ou Trace de Trail

Carte Giru di Tumbonu

C’est la fin de l’après-midi, la chaleur commence à s’adoucir, il est temps de partir pour cette boucle de 15km environ et 640m de dénivelé positif.

Nous quittons la Place Tufelli en plein centre de Corte en peloton groupé pour rejoindre le départ qui se trouve à 500m de là, à proximité des facultés de Droit, Sciences Sociales, Économiques et de Gestion et de celle de Lettres, Langues, Arts, Sciences Humaines et Sociales.

Dès la traversée de la route territoriale, c’est le départ, et, pour ceux qui jouent la gagne, il est important d’être aux avant-postes. En effet, 500m de route large avant de tourner à gauche, 50m encore et nous passons en monotrace.

Giru di Tumbonu Giru di Tumbonu

Nous voici sur le chemin Mare a Mare Nord qui emprunte ici l’ancien chemin muletier reliant Corte au Boziu en passant par Santa Lucia di Mercurio, village vers lequel nous nous dirigeons.

Faux-plat montant sur 500m pour un dénivelé de 30m environ, suivi d’une descente douce vers le ruisseau de Bistugliu avec beaucoup moins d’eau que sur la photo. Voilà 1800m d’avalés et le point le plus bas du parcours.

Giru di Tumbonu Giru di Tumbonu

Traversons à gué pour remonter un affluent à sec en été, empruntons le champ à droite et dirigeons nous vers la voie ferrée que l’on va franchir par un petit tunnel où il faudra enjamber une barrière pour les animaux.

Giru di Tumbonu Giru di Tumbonu

Après la voie ferrée, nous prenons sur la gauche pour entamer une succession de raidillons qui constituent la partie la plus pentue du parcours. Le soir, nous pouvons voir Monte Tumbonu encore au soleil tandis que nous progressons dans l’ombre des montagnes à l’Ouest. Parfois un petit replat permet de reprendre un peu de souffle.

Giru di Tumbonu Giru di Tumbonu

La crête à atteindre semble s’éloigner au fur et à mesure que nous nous en approchons, mais nous y arrivons bientôt et entreprenons le tour du Monte Tumbonu sans grand dénivelé pour nous approcher de Santa Lucia di Mercurio.

Giru di Tumbonu

Peu avant la chapelle San Rocco, nous quittons le chemin Mare A Mare Nord, en prenant à gauche vers Tralonca. Nous rejoignons le stade pour le ravitaillement, quasiment à mi-course. Une toute petite grimpette et nous voilà au point le plus haut du parcours (807m). Commence alors une grande descente sur une large piste forestière dans la châtaigneraie de Tralonca, connue pour avoir accueilli une célèbre conférence de presse du FLNC. Après environ 2km, cette piste nous amène à une encablure des ruines du village de Zuccarellu dont la légende dit qu’il fut abandonné en une nuit après une invasion de fourmis rouges suite à un blasphème en l’église de Tralonca, il y a plus de mille ans. De là, admirons la splendide vue sur Corte et le massif du Rotondu, enfin pas trop pour les premiers !

Photo Marie-Christine Battesti-Taddéi

photo Marie-Christine Battesti-Taddéi

Le chemin repasse en monotrace, nous sommes alors dans une chênaie où résidait Ignaziu u babba (le pape de Corte) figure bien connue de Corte qui se promenait sur son âne. La descente est maintenant finie, nous arrivons dans les plaines de Pecurellu (le nom indique l’élevage de brebis, même si aujourd’hui ce sont plutôt des chèvres). Nous franchissons à nouveau la voie ferrée par un petit tunnel en sautant la barrière (et oui ! on ne vous l’avait pas dit, mais c’est un steeple), nous retraversons le ruisseau pour longer les fermes avant de retoucher le goudron. Encore un raidillon avec un virage en épingle et nous voilà à côtoyer le lieu de repos des âmes cortenaises avant de passer sous la route territoriale (n’ayez pas peur, ce ne sont que des fresques !).

Giru di Tumbonu Giru di Tumbonu

 

Nous voilà à Corte, restons sur le trottoir à main gauche avant de traverser juste avant la mairie pour une dernière grimpette qui nous amène dans la cour du musée, tout contre la citadelle, il ne nous reste plus qu’à passer place de l’église, se laisser glisser dans la scoliscia, saluer Pascal Paoli et descendre au sprint le cours Paoli pour l’arrivée.

Giru di Tumbonu Giru di Tumbonu

Profil Giru di Tumbonu